• Victor Van Dort

    Quand elle retire sa mini queue de cheval, c'est-à-dire ; très rarement.

    Quand elle retire sa mini queue de cheval, c'est-à-dire ; très rarement.

    NOM ET PRÉNOM DU PROFESSEUR : Victoria Van Dort (plus communément appelée "Victor".)

    ÂGE : 27 ans

    PROFESSION : Victoria enseigne l'histoire pendant une semaine et la mécanique la semaine suivante. L'histoire est assez facile à enseigner pour elle, ayant vécu une époque assez lointaine et importante. La semaine des cours de mécanique est sa semaine préférée, car elle peut enfin enseigner ce qu'elle sait faire le mieux et ce qui la passionne. Dans ses cours de mécanique, elle ne demande pas aux élèves de construire des maquettes en papier ou divers choses petites et futiles digne des cours de bricolage. Dans ses cours, elle apprend aux élèves à construire de grandes choses comme des machines de toutes sortes, et rarement ; des automates grandeur d'humain.

    DESCRIPTION PHYSIQUE : Victoria est une femme assez grande, fine et plate, avec une peau assez claire et au physique très masculin une fois les cheveux attachés. Elle a des yeux jaunes très clairs et assez brillants, qui deviennent d'un bleu topaze magnifique dès qu'elle active son pouvoir. Ses cheveux sont naturellement blonds et assez beaux quand ils ne sont pas couvert de poussières ou de saletés provenant de ses petits travaux. Ils sont mis-longs, mais paraissent très courts une fois qu'elle les attachent. On peut alors voir une mini queue de cheval. Sa jambe gauche est une jambe mécanique qu'elle fabriqua elle-même, ayant eut une sorte d' "accident".

    CARACTÈRE : Victoria est une femme relativement sérieuse et à la fois passionnée et remplis d'une sorte de joie de vivre la rendant parfois assez mignonne et charismatique. Même s'il lui arrive parfois d'être morose, elle retrouve courage assez rapidement et n'abandonne jamais car elle trouvera toujours quelque chose pour la motiver, même si elle est seule. Bien que Victoria peut paraître pour certains aux premiers abords trop sérieuse ou hautaine, elle est en réalité assez bienveillante et brave, et sa personnalité engageante ressort assez facilement. Elle éprouve un grand plaisir à aider les élèves dans le besoin à propos de ses cours et ne s'énerve quasiment jamais envers l'un d'entre-eux, elle n'a pas besoin d'hausser le ton pour se faire respecter. Elle sait se montrer imposante et sévère quand il le faut. Bien qu'elle n'aimait pas vraiment ça au début, recadrer des élèves qui se la jouent un peu rebelle la fait bien rire.

    Bien qu'elle s'habille principalement en mode steampunk pendant toutes ses journées, notamment ses cours de mécanique, tous les cours d'histoire, elle vient habillée de façon assez gracieux, avec des vêtements flamboyants et fantaisistes. C'est pendant les cours d'histoires où l'on a aucun doute sur sa féminité, mais les élèves continuent tout de même de l'appeler "Victor" ou "professeur". Car oui, Victoria préfère que les élèves l'appellent par son nom. Elle trouve que c'est un moyen d'être plus proche des élèves. Une confiance mutuelle entre un prof et son élève est quelque chose de très important selon elle. Mais elle n'impose aucunes règles, si cela paraît trop bizarre à un des élèves, elle accepte que certains l'appellent 'professeur'.

    Les gens ayant côtoyée Victoria diront tous la même chose ; c'est une personne très compatissante qui essaie souvent d'aider les autres, peu importe qui ils sont.

    SEXE : Féminin, mais s'est travestie durant la quasi totalité de sa vie.

    ESPÈCE : Humain

    EXCROISSANCE DANGEREUSE ET MAGIE : Victoria a toujours eu un pouvoir l'avantageant énormément dans sa passion. Étant assez intelligente de nature, elle peut faire une sorte de boost cognitif si elle arrive à bien se concentrer. Ses yeux s'illuminent alors en bleu, et ce boost lui permet de littéralement percevoir des choses, qui sont principalement des solutions à des problèmes. Ce qui lui est extrêmement pratique pour construire, d'ailleurs.

    HISTORIQUE DU PROFESSEUR : 

    Victoria est née en 1824 en Angleterre, et y a toujours vécu. Elle a toujours été passionnée par la mécanique. Déjà petite, elle construisait des petits automates qui étaient parfaitement fonctionnels. Son rêve était alors lancé « Je deviendrais un inventeur, je construirai un mini vaisseau rien que pour moi et je survolerai tout Londres. » Même si tout le monde lui répétait sans cesse "Une femme ne peut avoir un tel métier et être si connue que tu ne l'espères" et pleins de choses du genre, elle se fit la promesse de ne jamais abandonner. Elle décida alors après l'école primaire de se travestir, ce qui marchait à la perfection car son physique jouait en sa faveur. 

    Après de longues et dures études acharnées, sa passion et son sérieux dans son travail l'ont finalement conduit à réaliser son rêve. Voilà donc qu'à ses 26 ans, elle se retrouvait être un inventeur du nom de Victor, connu à travers tout le pays et bien d'autres, à la tête d'une petite entreprise du nom de Mechanical Heart fabricant divers machines, robots et véhicules. Sa maison était au dessus du bâtiment de son entreprise, ce qui était assez pratique et plutôt luxueux. Elle avait créer énormément de robots mais il y en avait un auquel elle était le plus fière. Son majordome prénommé Edward, un automate de sa taille, mais surtout ; avec sa propre conscience. Elle ne l'aimait pas comme un objet précieux de sa possession, mais comme un ami sincère. Il y avait aussi une jolie femme du nom de Sophie Cordelia Castleton, passionnée des inventions de Victor et l'aimant secrètement. Edward et Sophie était "les deux personnes de son quotidien" comme elle le dit.

    Mais... c'est aussi à cette époque-là que l'Angleterre rentra en guerre. Le roi d'Angleterre, déterminé à gagner cette guerre, ordonna à tous les inventeurs du pays de se joindre à la cause et faire des machines de guerres et/ou des robots soldats. La plupart acceptèrent, ayant peur des représailles et étant assez avantageux de travailler pour le roi. Mais Victoria était profondément anti-guerre. Elle refusait catégoriquement de faire des robots soldats ou d'autres machines servant à tuer qui que ce soit. L'ayant bien fait savoir au roi, elle s'attendait bien évidemment à une punition de sa part, et il n'y manqua pas. Il ordonna que toutes ses inventions lui soient confisqués et ses robot ; enlevés pour être soit détruits ou modifiés pour en faire des soldats résistants et prêt à porter les armes. Malheureusement, un de ses seuls robots capable de devenir soldat était Edward.

    La police ne tardant pas à arriver à ses portes pour prendre tout ce qu'ils pouvaient, Sophie arriva à la fenêtre de Victoria avec un mini vaisseau qu'elle lui avait construit. Ne pouvant emporter qu'une personne, Victoria prit Edward avec elle et s'accrocha au vaisseau au moment où la police débarqua. Sophie les emmena alors chez elle où ils ne dormirent qu'une nuit. Le lendemain, Victoria dit à Sophie qu'il fallait qu'ils partent sans elle, étant en cavale, ça pourrait lui être très dangereux de la protéger. Mais Sophie voulait rester avec elle coûte que coûte, même si c'était dangereux. À ce moment où les deux ne trouvaient pas vraiment de solution à ça, la police ne tarda pas à débarquer dans la maison.

    Même si Victoria tenta d'empêcher Sophie de venir avec eux, elle finit par quand même la suivre avec Edward à travers la ville où ils se faisaient tous les trois poursuivre par plusieurs policiers et soldats qui patrouillaient partout. Ils se séparèrent et empruntèrent divers rues par-ci par-là, esquivant tous les groupes des forces de l'ordre à leur trousse. Edward et Sophie contentait de fuir discrètement et sournoisement, tandis que Victoria n'hésitait pas à sortir le revolver qu'elle avait fabriqué, mais jamais pour tuer, seulement blesser. Après une course poursuite qui semblait interminable à travers toute la ville, nos trois amis finirent par se retrouver dans une ruelle. Malheureusement... les gardes étaient là a les attendre eux aussi. Réussissant à attraper Victoria, elle cria à Edward et Sophie de fuir au plus loin tant qu'ils le pouvaient, ce qu'ils firent.

    Victoria fut alors jetée en prison. Même en utilisant son pouvoir à maintes reprises pour savoir comment s'échapper, ça n'aboutait à rien. Mais... deux jours après, elle reçu une lettre de Sophie. "Je suis sincèrement désolée, mais je n'ai pas pu sauver Edward. Il s'est fait attrapé par plusieurs gardes et emmené je ne sais où. Retrouve-moi vendredi au Comstock Coffee, nous devons mettre au points plusieurs choses. Je t'attendrais. Ne me fais pas de faux plans, d'accord ?" accompagné d'une sorte d'épingle. Victoria garda la lettre sur elle, et utilisa l'épingle pour crocheter la serrure de la prison. Se faisant la plus discrète possible et se servant bien de son pouvoir, elle réussit à s'enfuir et par la même occasion, rentrer chez elle pour mieux s'habiller et récupérer quelques affaires. Mais elle remarqua quelque chose... Edward n'était pas là. Sophie avait donc raison.

    Elle ne pouvait pas rester chez elle à ne rien faire à attendre que vendredi arrive, Edward était l'invention de sa vie. Il fallait qu'elle le sauve. Prenant son courage à deux mains fermes, elle décida de s'infiltrer dans une sorte de grande usine relié au château du roi, une usine où beaucoup de choses s'y préparait dedans, notamment divers machines, véhicules et armes de guerre. Dans son infiltration, tout se déroulait bien au début mais... ça ne pouvait pas être si facile. Les gardes finirent par la voir, et elle dû se farcir une deuxième course poursuite à travers tout le bâtiment. Elle avait réussi à embrouiller presque tous les gardes, sauf un. Un garde était toujours à ses trousses et avait l'air déterminé à l'attraper. Il était vraiment impossible à fuir. Partout où elle pouvait se cacher, il était toujours derrière elle. Paniquée et perdant un peu ses moyens, elle se retrouva coincée dans une grande salle avec beaucoup de cabines glacées étranges sur les murs.

    Prise au piège, le soldat s'avança vers elle, bien que prenant ses distances. Ils étaient tous les deux armés, il préféra alors utiliser une autre tactique bien plus maligne pour pouvoir vraiment l'avoir. Il invita donc une autre personne à rejoindre la pièce. Un autre soldat avança doucement, et releva la tête en direction que Victoria. Elle le reconnu tout de suite et c'est là qu'elle compris qu'il était trop tard. Elle ne pouvait plus sauver Edward. Il avait déjà été reformaté, mais étant totalement dans le déni, elle essaya de le raisonner, mais « Il n'est plus sous tes ordres, désormais. » dit le garde avant d'ordonner à Edward de tirer une rafale de balles dans la jambe droite de Victoria, qu'il exécuta immédiatement. Le soldat savait très bien qu'elle n'oserait pas tirer sur son précieux robot, et se servit donc de ses sentiments pour baisser sa garde. À terre, blessée et désespérée, Victoria se fit jetée et enfermée par le soldat dans une de ces cabines glacées. Dans les quelques secondes qui lui restait, elle regardait son précieux Edward repartir avec le soldat au loin, essayant d'ouvrir la cabine, sans succès. « Maintenant, tu causeras plus de soucis à personne » fut la dernière phrase qu'elle entendit avant son très long sommeil. « Je suis désolée Sophie... j'aurais... du... retard... » fut ses derniers mots. Elle laissa donc derrière elle une grande époque où personne ne su ce qu'arriva au célèbre inventeur de Mechanical Heart, une époque où personne n'eut découvert sa féminité cachée.

    169 ans plus tard, deux chercheurs 'novices' retrouvèrent une cabine de cryogénisation avec Victoria à l'intérieur, ils la sortirent donc immédiatement de là. Un des deux chercheurs l'hébergea quelques jours chez lui, mais le changement brutal d'époque et de technologies la désorienta totalement pendant plusieurs longues semaines, la plongeant d'ailleurs dans une mini dépression suites à toutes les choses qu'elle avait perdues. Mais Victoria n'est pas une personne qui abandonne. Elle décida de reprendre sa vie en main et de redécouvrir le monde. L'histoire l'avait sans doute oubliée, mais peu importe. Même si c'était dur, elle allait tout reconstruire avec la force de ses anciennes connaissances. Sa première invention du XXIe siècle fut une nouvelle jambe mécanique, sa vraie jambe étant truffée de balles et insoignable.

    Voulant partager sa passion aux plus jeunes et ayant entendu parler d'un orphelinat assez vieux mais très spécial, elle décida donc d'aller y enseigner la mécanique et le bricolage de très haut niveau afin que peut-être, cette profession et ce métier revienne à la mode. N'ayant à ce jour plus besoin de cacher sa féminité, elle s'est tellement habituée à sa masculinité que se genrer au masculin et se présenter sous le nom de 'Victor' lui est totalement automatique.

     

    PERSONNAGE DE : Pandora.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :