• Bureau du directeur

    Voici le bureau du directeur, mais vous l'y trouerez rarement, Enag trouve cet endroit trop "moderne" pour lui. Néanmoins, il vous suffit de l'appeler pour qu'il apparaisse a son fauteuil.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 19:33

    Sacha toqua à la porte et entra dans le bureau, du sang et de l'encre colorait toujours ses vêtements.

    2
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 19:35

    Enag se matérialisa dans son bureau, sentant une certaine détresse en émaner. Il sourit en voyant Sacha. Son sourire était le même sourire qu'aurait eu un père en voyant son enfant rentrer de cours avec un oeil au beurre noir. Rassurant, protecteur et en même temps.. un brin de colère envers celui qui avait causer le désarroi de son enfant.

    3
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 19:36

    Sacha se sentit mal à l'aise fasse au directeur.  "Euh... Je viens vous voir par ce que..." balbutia t il en fixant ses pieds.

    4
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 19:38

    L'homme l'invita à s'assoir sur le canapé qu'il y avait dans son bureau.

    - Tu sais que je ne te jugerais pas Sacha ?

    5
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 19:39

    Le vampire ne répondit, rouge comme une tomate.

    6
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 19:41

    - Sacha, j'aurais du mal à t'aider si tu ne me dit pas ce qui ne pas pas.

    Lança l'homme de sa voix rauque, malgré tout, elle était très douce. Il ne voulait pas braquer le vampire.

    7
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 19:43

    Le garçon prit une grande inspiration. "Je n'arrive plus à me maîtriser, le sang me manque trop." lâcha il, "J'ai déjà essayé de mordre 4 personnes. Ou plus..."

    8
    Mercredi 22 Janvier 2020 à 20:46

    Le directeur baissa la tête avant de la relever vers le jeune homme.

    - Ecoute Sacha, si tu pense pouvoir te contrôler, il existe une autre solution que la mixture que l'on vous fourni. Raven et Kellios se nourrissent des animaux par exemple.

    9
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 12:20

    (l vas parler de Blu le vampire , hi hi)

    10
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 17:44

    "Ce n'est pas pareil, le sang des animaux n'a pas de gout."

    11
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:28

    - Il évite plus facilement les addictions dans ce cas non ? Il rest eencore l'idée des poches de sang... mais si tu ne te sent pas capable de te contrôler, je ne sais pas si c'est une bonne idée.

    Expliqua calmement le directeur.

    12
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:32

     Sacha releva la tête

    "Je veux du sang vivant, du sang de personnes dont le coeur bat encore!" dit il, des éclairs dans les yeux.

    13
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:39

    - Je comprends, mais c'est trop dangereux Sacha, voilà pourquoi je te propose des solutions plus délicates.

    14
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:42

    "MAIS JE N'EN VEUX PAS DE VOS SOLUTIONS DÉLICATES, VOUS CROYEZ VRAIMENT QUE JE N'AI RIEN ESSAYE??? CELA FAIT PLUS DE 2 ANS QUE JE N'AI PAS BU UNE GOUTTE DE VRAI SANG!!! J'EN AI MARRE, PERSONNE NE SAIT CE QUE CA FAIT D4ÊTRE DANS MA SITUATION!" Hurla il en se levant.

    15
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:44

    Le sorcier ne broncha pas, il garda son aura calme, essayat de la porter doucement vers le vapire pour le détendre un peu.

    - Je sais Sacha, je comprend, ce n'est pas facile. Mais avant de boire du sang à la source il faut reprendre plus doucement, sinon tu pourrais ne pas te maîtriser et tuer quelqu'un. Une pochette de sang, c'est du vrai sang, mais là tu ne tueras personne. Pour un début c'est bien.

    16
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:47

    "UNE POCHE DE SANG, C'EST DU SANG SOUILL2, CE N'EST PLUS DU SANG PUR!! SI VOUS NE POUVEZ RIEN POUR MOI, JE SAIS CE QU'IL ME RESTE A FAIRE§" Il sortit en claquant violemment la porte.

    17
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:49

    Le directeur ouvrit la porte.

    - Sacha, revient, discutons calment s'il te plaît. Quels solution te paraît la mailleure a toi ?

    18
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:51

    Sacha n'écoutait pas. C'était décidé, il quittait l'orphelinat et irait dans un coin où il ne causerais plus de malheurs.

    (Je pense que ça ferait juste bonne quête de le retrouver mais  c'est juste une idée comme ça.)

    19
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:53

    (Ouaip, avec plaisir ! ^^)

    - Sacha ! 

    Appela le directeur en voyant le vampire disparaître. Il ne lui avait pas encore parler du dernier recourt... 

    20
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 18:54

    (C'est vrai!!! Faut que je prépare sa fuite!)

    Sacha continuait de foncer.

    21
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 19:28

    (Du coup, Sacha a  prit des affaires. Il  a laissé un mot pour Blu et est maintenant devant la porte dérobé. Il introduit la clef dans la serrure. La porte s'ouvre. Il s'enfonce dans la lumière sortant de l'embrasure. La porte claque derrière lui.)

    22
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 19:29

    (Sur son lit!)

    23
    Jeudi 23 Janvier 2020 à 19:33

    (Partit dans les montagnes. Il est au sommet dans une grotte. On ne peut accéder directement au sommet, on arrive au pied de l'imposant colosse.)

    24
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 14:03

    (ok ^^)

    25
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:34

    Kaïna arriva, aidant toujours Ken. 

    26
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:36

    Et Blu aussi.

    27
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:36

    Ken arrivait mieux à marcher maintenant. Les  adolescents rentrèrent dans l'imposant bureau.

    28
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:39

    Blu aida Ken à s’asseoir sur le fauteuil et se posta derrière lui.

    29
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:39

    Enag se matérialisa, alarmé en voyant l'état de ses élèves notamment de Ken.

    - Il t'a retrouver ! contata l'homme en regardant la rosace.

    30
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:40

    "Oui.." répondit le jeune homme

    31
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:40

    Blu possédait une grande cicatrice qui saignait sur son bras avant droit à cause de la paralysie mais elle ne s'en rendait pas compte. Elle était préoccupée par l'état du garçon.

    32
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:44

    Le sorcier alla jusqu'à son bureau, sortit trois flacons et en porta un a Blu.

    - Met tout le contenue sur la plaie.

    Ensuite, il présenta les deux autres à Ken.

    - Le premier te revitaliseras, le deuxième devrait effacer un peu la marque du sorcier.

    L'homme réfléchit au meilleur moyen de protégé l'elfe et les autres orphelins.

    33
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:45

    "Merci" dit l'elfe en prenant les potions, " je me suis découvert un nouveau pouvoir"

    34
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:45

    - Le quel est t-il ?

    35
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:46

    Blu se demanda d’abord si elle avait une plaie et remarqua une longue trace saignante sur son bras, surprise, elle versa le contenue en remerciant le directeur.

    36
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 18:56
    37
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:00
    38
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:02

    (Erreur)Je peux faire des flèches de foudres désormais."

    39
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:06

    (Avec le fonc c'est normal x))

    Il hocha la tête. Son don avait considérablement augmenter.

    - Pour le moment, il sait que tu est là, ta marque est à Hadwin... je pense que le mieux pour toi serais de t'éloigner quelques temps pour que je refasse les barrières et effaces toutes traces de ta présence. Cela me permettra aussi de crée des leures l'évitant de te retrouver. Mais je ne peux promettre ta sécurité en dehors d'Hadwin.

    40
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:07

    "Je vais partir en quêtes dans pas longtemps. Le temps sera il suffisant?"

    41
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:10

    - Bien sûr.

    Les quêtes pouvaient être longues, de plus, si Ken partait avec d'autres personnes sa protection serait assurée.

    - Je partirais avec lui, tout se passeras bien.

    Ajouta Kaïna, qui voulait que le directeur sois moins inquiet.

    42
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:12

    Ken remercia Kaïna du regard. Soudain une nouvelle douleur l'envahie. Il s'effondra tandis que ça rosace le brulait.

    43
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:15

    - Qu'es qui se passe ?

    S'alarma Kaïna en se jetant auprès de Ken.

    - Le sorcier, marmonna Enag soucieux.

    Le directeur vit que l'elfe n'avait pas bu les potions.

    -- Il faut lui faire prendre !

    44
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:18

    Je suis là murmurait il. Ken cria "  Laisse moi en paix!!!"

    45
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:29

    Soudain il sentit une jet de lumière sur son torse. Un  cri muet s'échappa de ses lèvres.

    46
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:43

    Kaïna s'empressa de lui donner la potion quand il cria, avec délicatesse, ordonnant au liquide de ne pas l'étouffer, pourtant elle contrôlait le sable, pas l'eau, cela ne servait a rien. Mais elle en était rassurée.

    47
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 19:49

    Lorsqu'il avala la potion, sa rosace ne le brûlait plus. Elle avait rapetisser et s'arretait au cou de Ken.

    48
    Vendredi 24 Janvier 2020 à 20:44

    Kaïna le redressa et lui administra ensuite la potion revitalisante.

    49
    Samedi 25 Janvier 2020 à 08:14

    Ken s'assit sur une chaise, laissant la potion faire effet

    50
    Samedi 25 Janvier 2020 à 09:28

    Blu regarda Kaïna faire et lui sourit.

    51
    Samedi 25 Janvier 2020 à 13:20

    Le garçon passa légèrement la main sur son menton que la rosace avait déserté. Il sentait les traits anciens de la forme géométrique.

    52
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:08

    - Es que faire partir Ken le protégera réellement du sorcier ?

    Demanda Kaïna en se tournant vers le directeur. 

    53
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:11

    Un frisson parcourut le dos de l'elfe. Kaïna avait raison, il n'était plus en sécurité nulle part pour le moment.

    54
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:18

    Blu se mit derrière l'elfe et le regarda.

    55
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:21

    Ken fixa les yeux noisettes de la jeune fille.

    56
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:23

    - Nous n'en sommes pas sûr, mais partir en quête seras mieux que rester immobile ici, a son retour, les barrières serons plus forte. Et puis tu sera là pour le protéger.

    57
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:23

    Blu lui sourie quand il vit qu'il regardait ses yeux.

    "Ils sont violet quand je suis un sirène."

    58
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:25

    "Violet profond ou violet pâle?" demanda le garçon

    59
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:28

    "Plutôt violet pâle."

    60
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:29

    Kaïna les regarda avec une pointe de ... Jalousie ? Bah ! Peut-importe, en tout cas elle se tourna vers Enag.

    - Nous partons quand ?

    61
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:30

    "Viendras tu avec nous à Kiy?"

    62
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:37

    "Malheureusement non, je me suis inscrite à la quête de Sacha"

    À ces dernier mots elle soupira.

    63
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:40

    "Qui est Sacha? demanda le garçon

    64
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:40

    "Une jeune vampire qui à fuguée il y à pas longtemps."

    65
    Samedi 25 Janvier 2020 à 16:50

    "Et tu l'aimes?" demanda le garçon

    66
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:00

    "Ces quoi cette question?"

    Dit t-elle en rigolant.

    67
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:02

    - Il y a une jeune file qui c'est ajoutée très récemment a votre quête. Vous pourrez donc partir très bientôt.

    Répondit Enag.

    - Je vous laisse aller prévenir Guenièvre, c'est elle la dernière coéquipière. Blu, il faut essayer de ramener du monde sur la quête de Sacha, plus de temps il seras dehors, plus de temps il sera en danger. Maël pourrais être utile dans votre quête. Tu devrais peut-être la convaincre de se joindre à vous.

     

    Commenta le directeur pensif, les dons de la jeune fille seraient utiles en montagne. Kaïna hocha la tête, serrant les poings à l'idée de partir en quête. L'action elle adorait ça. Seule petit bémol : dans les royaumes du nord, pas de sable sa magie en serais donc grandement réduite. Il fallait qu'elle aille faire un tour à la plage pour ramasser le plus de sable possible.

    68
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:05

    "Et bien tu avais une étincelle dans les yeux lorsque tu as parler de lui."

    69
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:08

    Blu ne rougit pas.

    "Oh c'est juste car j'ai un espoir envers lui."

    70
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:11

    Kaïna sourit. Un espor hein ?

    - Bon au lieu de parler de ton amour, on devrais aller chercher Guenièvre .

    Lança Kaïna, qui avait un peu plus les pieds sur terre.

    71
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:11

    "D'accord, excuse moi si ma question t'as mis mal à l'aise." dit il, retrouvant un léger sourire.

    72
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:15

    Kaïna se mordit la lèvre, elle se sentait légèrement invisible à cet instant.

    - Je vous laisse aller chercher les autres, je revint.

    Lâcha t-elle finalement, elle quitta la pièce et alla a la plage. Kino y était rester et il lui fallait du sable pour la quête dans les royaumes du nord.

    73
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:17

    Quand Ken vit Kaïna partir, l se demanda si il avait fait quelque chose de mal. Il se leva et suivit la jeune fille.

    74
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:20

    Blu ne bougea pas, elle resta devant le directeur. Amoureuse ?

    75
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:22

    - Es que tout va bien Blu ?

    Demanda Enag en la voyant immobile.

    76
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:24

    Blu se souvenait vaguement du mot amoureuse, quesque sa voulait dire ? Quand le directeur l'interpella, Blu sursauta, avant de répondre.

    "Que veut dire le mot amoureuse ?"

    Elle se demandait si elle n'était pas bête de poser cette question...

    77
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:26

    Un peu décontenancé par la question, il it quelque réponses avant de répondre.

    - C'est quand on aime beaucoup quelqu'un...mais beaucoup de gens veulent savoir quel en es le réelle sens.

    78
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:28

    "Le vraie ?"

    Se questionna Bleu.

    79
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:31

    Le directeur se grtaa la tête, un peu mal à l'aise.

    - Si tu a des questions, tu peux aller voir Mackenzie, elle te répondra sûrement meiux que moi.

    80
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:32

    Sans bouger, Blu posa une autre question.

    "Vous avez déjà été amoureux vous ?"

    81
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:33

    Il fronça les sourcils.

    - Oui, il y a longtemps. Mais c'est du passer.

    82
    Samedi 25 Janvier 2020 à 17:35

    "Ho, je vois."

    Blu sortit du bureau, elle irait voir Mackenzie.

    83
    Mardi 8 Décembre 2020 à 23:45

    Luke se retrouva devant la porte du directeur après avoir traversé la cour et demandé sa route à un orphelin. Maintenant en face, il marqua un temps d'hésitation ; il a fondé tellement d'espoir en ce lieu. Si sa sœur ne s'y trouvait pas, il repartirait bredouille en essayant de rassembler le peu d'espoir qui lui restait pour la retrouver. Même si elle est morte, elle doit bien être apparue quelque part. Et si elle est vivante, elle doit bien être quelque part aussi ! 
    Et si elle était là ? vraiment là ? Son soulagement serait immense, ça mettrait fin à son but qui le poussait vers l'avant depuis plus d'un an maintenant. Il jeta un coup d'oeil aux alentours en sentant l'appréhension monter en lui. te fais pas d'espoir, te fais pas d'espoir. Aller... il se passa la main sur le visage puis dans les cheveux avant de relever le nez vers cette porte et toquer. 

    Il attendit qu'on l'autorise à rentrer en se forçant au calme. Respire... ce n'est pas le premier orphelinat que tu vas voir. 

    Celui-ci pourtant avait un air différent des autres. C'était probablement inexplicable et Luke misa simplement sur le fait qu'il renferme des "créature" comme lui. Contrairement aux autres où seuls les humains y vivaient.  

    84
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 00:06

    Enag était plongé dans des papiers divers et variés. De nouveaux orphelins affluaient par grand nombre, par chance Edige accueillait aussi deux nouveaux enseignants pour encadrer ses jeunes. Et puis, il y avait ces orphelins qui étaient partis aussi, les renvoyés, ceux qui avaient trouvé un membre de leur famille encore en vie et prête à prendre soin d'eux.

    Dans un tiroir de son bureau, il conservait la lettre de Feodora, la reine Djinn l'avais contacter il y a presque deux semaines maintenant, mais préparer une expédition de telle ampleur demandait du temps, et Enag déplorait de ne pouvoir voler au secours de sa vieille amie là, maintenant. Mais la raison indiquait d'attendre encore que tout les orphelins soient près. Et déjà de nombreux courageux jeunes gens avaient répondu à l'appel.

    On toqua a la porte. L'homme releva la tête, surpris. Le sorcier fixa la porte en silence, attendant qu'elle s'ouvre. Il mit un moment avant de réaliser qu'il n'avait toujours rien dit.

    - Vous pouvez entrez, annonça t'il enfin d'une voix enrouée.

    85
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 08:42

    (waaa ça fait trois mois que j'ai pas fais un RP. Ca fait tellement plaisir !) 

    Un court moment s'écoula avant la réponse où Luke crut qu'il n'y avait personne. Au final, un voix grave et presque enrouée lui répondit. Bien, il s'agissait sans nulle doute un homme d'une bonne quarantaine d'années, âge humain. Et vu l'intonation, il comprit pourquoi il était directeur. D'un autre côté, son autorisation n'était pas impériale. Peut-être n'était-il pas bien méchant ? Pas comme cette femme de l'orphelinat de l'ouest qui l'avait insupporté.  Ici, le "rentrez" était remplacé par un "vous pouvez". Ce devait être le premier à le faire, c'est pourquoi Luke avait tenu à le relever. 

    Le jeune homme prit une inspiration et enclancha la porte. Il n'avait absolument rien préparé, même pas une phrase d'accroche. Tant pis. 

    Une fois dans le bureau, il s'émerveilla un instant de la pièce : elle était lumineuse et incroyablement moderne. Le bois donnait une allure accueillante et l'espace ouvert était agréable. Tous les orphelinats n'avaient pas un tel luxe. Il espérait que le reste respect cette apparence car si toutes les salles étaient aussi propre et nette, les orphelins étaient bien logé (en espérant qu'ils ne soient pas maltraité). 

    Le directeur était assit à son bureau, des papiers devant lui. Il avait bien la quarantaine et imposait beaucoup de respect aux premiers abords. 

    - Bonjour monsieur. J'espère ne pas trop vous déranger. Fit-il respectueusement, agrémenté d'une touche de sérénité pour ne pas avoir l'air angoissé et enfantin. 

    Il s'avança de quelques pas en attendant la suite. 

    86
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 14:22

    La porte mis encore un moment à s’ouvrir. Cela permis à un Enag assommé par les papiers d'immerger dans le monde réel. Finalement, cette interruption tombait à pic, encore un peu et il perdait sa santé mentale. La porte s'ouvrit sur un jeune homme tout a fait charmant en apparence: propre sur lui, le regard déterminé mais loin d'être hostile.

    Quelque chose en cet inconnu lui était familier, bien qu'il aurait été incapable de mettre le doigt dessus. L'adolescent s'adressa a lui d'un ton respectueux et avec des formules de politesses rares de la part des orphelins qui se présentaient habituellement dans son bureau... la dernière fois qu'on l'avait appeler monsieur, c'est lorsque la famille Grimm était arrivée. Le sorcier offrit un sourire au garçon, l'invitant à s’asseoir.

    - Non pas du tout, tu est le bienvenu, j'avais grand besoin d'une pause de toute façon. Je suis Enag, le directeur de cet orphelinat.

    87
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 15:41

    L'attitude du directeur le mit bien plus à l'aise. Son sourire paraissait sincère et sa manière de s'exprimer lui plaisait décidément beaucoup plus que les autres directeurs rencontrés. Il lui rendit son sourire sans vraiment s'en rendre compte et s'assit sur le fauteuil présenté. Pendant ces quelques petits pas, il eut le temps de penser à la manière dont il allait aborder sa requête. Le mieux était de passer par ordre de priorité : déjà Keyna, puis parler de l'orphelinat. Si la vieille dame ne lui avait pas menti, des personnes comme lui vivaient ici sans avoir à cacher leur différence aux humains. Sans s'endormir en vérifiant trois fois que la porte est bien verrouillée et sans avoir à se méfier de chaque personne toquant à celle-ci. 

    - Enchanté, je m'appelle Luke. 

    Comme Enag paraissait ouvert, il se lança sans plus de détour. De toute manière, il doutait que ce directeur apprécie devoir jouer les devinettes. 

    - Je viens vous voir car je suis à la recherche d'une certaine Keyna Ocoban. (Comprenant très vite que cette phrase seule pouvait paraitre suspecte, il ajouta) Je suis son frère. On a été séparé il y a deux ans. 

    Luke n'était pas venu les mains dans les poches ; il avait avec lui sa carte d'identité, l'avis de recherche lancé sur elle il y a deux ans dans le monde totalement humain (il ne savait même plus comment appeler ce changement invraisemblable de monde) et en fouillant les réseaux sociaux, il avait retrouvé le compte d'un ancien ami qui les avait prit en photo et posté tous les deux. Juste pour essayer de prouver qu'ils se connaissaient bien. En espérant que ça suffise car il n'avait rien d'autre....
    Pour le moment il ne les sorti pas, attendant simplement de voir la réaction d'Enag et si celui-ci allait en effet lui demander plus ou le croire sur parole. 

    88
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 16:37

    Luke prit place face à lui, il semblait détendu et à l'aise. Un bon point. De plus, l'adolescent ne tourna pas autours du pot, au grand soulagement d'Enag : il n'avait pas le temps de jouer à ce genre de jeu. Et puis, le sorcier vouait un grand respect aux gens francs et directs. Néanmoins, la demande de Luke ne pouvait être acceptée juste comme ça.

    - Comprenez bien jeune homme que je ne prendrais jamais le risque de mettre mes jeunes en danger. 

    D'apparence, Luke n'avait rien d'extraordinaire, s'il était un humain et qu'il chassait Keyna, Enag ne se le pardonnerait jamais. Après tout, se faire passer pour le frère de la jeune fille était une très bonne idée pour essayer de tuer sa dernière cible. Le sorcier savait que Keyna avait un membre de sa famille encore en vie, quand elle avait été trouvée elle refusait de quitter le monde des hommes en disant qu'"il" n'était toujours pas revenu. Sans jamais dire qui elle attendait. Ensuite, l'elfe s'était enfermée dans un mutisme qui faisait penser à Enag que peut-être, personne ne reviendrais jamais pour elle... qu'elle avait juste espérée et imaginée une fin différente.

    Mais même si Keyna avait dit avoir un frère du nom de Luke, cela n'aurait pas suffit à Enag pour laisser le jeune homme approcher sa protégée. Elle ou n'importe le quel des orphelins qu'ils gardait entre ces murs. Le sorcier décida quand même de jouer la carte de l'honnêteté, Luke n'aurais jamais pu franchir ces murs sans savoir qu'il y avait des créatures ou sans en être une lui même. Aussi, dans le cas où le jeune homme dirait la vérité, Enag jugeait de bon ton de le rassurer en lui disant que sa sœur était bel et bien ici.

    - Nous avons en effet une Keyna Occoban dans cet établissement. Et bien que je déplore d'avoir à vous dire cela, car vous m'avez l'air sincère, sans une preuve de votre lien de parenté, je ne vous permettrait pas de la rencontrer. Et même si vous pouviez la voir, sachez que si elle exprime ne serais-ce qu'un soupçon de haine à votre encontre, je vous bannirais aussitôt de ces lieux.

    Sa dernière phrase avait perdu le ton emphatique qu'il avait adopté jusque là, c'était une menace, pure et dure et il ne le cachait pas. S'il osait ne serais-ce que lever le petit doigt sur l'un de ses protéger, il se ferrait violence pour être clément et se contenter de le bannir.

    89
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 17:24

    Au début, Luke avait sagement hoché la tête. Oui, il se doutait bien que des mots dans le vent comme ceux-ci n'allaient pas suffire. Et il comprenait tout à fait. Si cet orphelina avait pour but de protéger les créatures, il était même heureux que si peu d'explication ne suffise pas à avoir une réponse. 

    Il sentait également l'homme se tendre en face de lui et son ton s'était surement durcit. Après tout il était une potentielle menace en demandant de rencontrer une personne et l'homme affermissait sa protection envers les orphelins. 

    Il eut tout de même sa réponse. C'était si brutale et inattendu au bous d'un an et demi de recherche que ses oreilles lui sifflèrent un cour instant. Le ciel s'abattait presque sur lui en entendant la nouvelle si bien qu'il perdit le reste de la phrase. Sa respiration se coupa, se reprit, se recoupa. Il baissa la tête pour regarder ses pieds. Le soulagement était intense, rien que de savoir qu'elle était vivante. Elle est vivante ! alors elle a échappée aux chasseurs par la suite ? Elle s'est débrouillée toute seule pour trouver un endroit sûr. Ca c'est ma guerrière. Il serra la mâchoire. Il n'allait quand même pas pleurer ici tout de même, pas maintenant. Le jeune homme se força donc au calme et releva la tête. Il n'avait pas écouté la suite mais l'avait entendu et dû se redire la menace du directeur une fois dans la tête. 

    Il hocha la tête, la gorge nouée et plongea la main dans sa poche pour en sortir ses deux pauvres petites cartes du jeu. 

    - Je comprends. Je ne chercherais pas plus si vous m'assurer qu'elle est bien ici. De toute manière, je ne désire pas vous la reprendre : je n'ai rien pour subvenir à ses besoins. 

    La carte d'identité datait de l'année dernière : elle était toute fraiche. L'avis de recherche ne servait surement à rien. Au final, il n'avait que son nom et une photo. Encore fallait-il que la carte d'identité ne soit pas faussée aux yeux du directeur et que la photo ait un minimum de valeur. Au final, la seule personne qui pouvait vraiment le prouver, c'était Keyna. Mais sa présence n'allait se faire que dans un deuxième temps. Et encore fallait-il qu'elle ne lui en veuille pas... de ne pas être revenu... de ne pas l'avoir retrouvé plus tôt... de ne pas avoir été là durant ces quelques mois d'errances (car il supposait qu'elle avait dût passer par le paye de l'horreur avant d'atterrir ici) au risque de se voir renvoyé. Mais comme il l'avait dit : il s'en irait sans résistance. Elle était vivante et si Enag paraissait aussi protecteur de bon, il espérait ne plus trop se faire de soucis. 

    Il se rappela soudain avoir une dernière pièce pour essayer de prouver leur lien de parenté. Il déplia deux feuilles et les posa sur le bureau : 

    - On a été scolarisé dans le même collège, j'ai réussi à récupérer nos certificats de scolarité mais c'est tout ce que j'ai. 

    Il s'était un jour rendu dans leur ancien établissement et heureusement sa tête avait été reconnue et avait suffit pour obtenir ces papiers. 

    Il attendit que le directeur inspecte le tout, les secondes lui paraissait étrangement longue à cet instant. 

    90
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 17:45

    L'homme prit les documents en main et les regarda avec une attention toute particulière. Il n'avait pas manqué de noter le soulagement de Luke, ce dernier lui semblait sincère. Pour autant, il devait rester prudent, il en allait du bien des enfants qu'il gardait en ces lieux.

    L'avis de recherche n'avais pas de réelle impacte selon lui, après tout n'importe qui aurait pu en prendre un afficher dans la rue afin de le présenter. La photo par contre avec plus de poids, même si elle avait pu être truquée le sorcier en doutais. La carte d'identité ne prouvait pas grand chose non plus, si Luke était un chasseur, il aurait facilement eu les moyens d'en faire une fausse. Cela dit autant d'effort pour une cible, cela aurait semblé très psychotique.

    Enfin, les documents du lycée. Eux avaient une valeur assez importante. En bas, les signatures des parents étaient les mêmes et grâce à ses pouvoirs de sorcier, Enag pu certifier le document. C'était un vrai. Luke venait de passer le premier teste. Un sourire éclaira le visage du directeur.

    - Bien. Les papiers d'inscriptions semble prouver que tu est bien qui tu prétend être. Voilà pourquoi je vais t'autoriser à rencontrer Keyna. Le mieux serait d'aller la voir dans son dortoir, un environnement plus familier que ce bureau serait plus propice à une rencontre.

    Pensa Enag a voix haute. 

    - Mais avant, tu dit ne pas vouloir repartir avec elle, dans le cas où tout serait bien confirmé pour votre lien de parenté et tes intentions envers elle. Puis-je donc savoir ce que tu conte faire une fois que tu l'aura vue ? Comprend bien que je ne veux pas prendre le risque de la chambouler émotionnellement pour te voir disparaître à tout jamais après, dans l'hypothèse où tu est réellement son frère.

    91
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 18:59

    Première étape : validée. L'espoir se faisait de plus en plus grand, quand bien même il essayait de la maintenir encore faible (histoire de pas tomber de trop haut). 

    Le ton du directeur s'était radouci et avait surprit le jeune homme autant qu'il l'avait amusé intérieurement. Enag paraissait vraiment franc, autant dans ses propos que ces émotions. 

    Puis vint le début des instructions. Nouvelle surprise. Il ne pensait pas pouvoir pénétrer plus dans l'enceinte de l'orphelinat. Enag suggérait même de l'emmener directement dans son dortoir. Après le mur de glace dont il venait de faire face il n'aurait pas cru pouvoir avoir l'emplacement de chaque nuit de sa soeur. Bon enfin, l'important était de la voir, peu importe le lieu. De plus, cela montrait qu'il n'y avait pas de faux semblants : certains orphelinats ne prenaient pas vraiment soin de leurs enfants et tenaient à dissimuler les signes de maltraitance avant que l'enfant ne retrouve sa famille, ou une nouvelle famille. Sauf s'il avait mal compris ou se montrait trop impatient, là, il n'y aurait pas d'attente de préparation. 

    - Si elle est bien là, alors je vous demanderais si je peux rester ici aussi. J'espère que mon âge ne sera pas un grand obstacle ? En plus, la bonne femme qui m'a conduit à vous m'a dit que vous offrez un enseignement. Et bien sûr, si je dois travailler, je le ferais, ou vous le demanderais. 

    Après une vie où il s'est acharné jour et nuit pour se débrouiller seul, se voir vivre au dépend de quelqu'un l'enchantait guère. Tout comme se satisfaire de la simple activité des devoirs l'ennuyait déjà. Il lui fallait un but ! Si retrouver sa soeur n'en faisait plus parti et réussir à ne pas se retrouver à la rue aussi, il allait nous faire une dépression. Et puis, s'il était accepté, il se voyait mal profiter de cet endroit. Il lui serait redevable de l'accepter et l'était d'autant plus qu'il avait prit sa soeur sous son aile quand lui n'a pas pus le faire. Il devait forcément essayer de rendre l'appareil. 

    92
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 19:19

    - Non ton âge n'est en aucun cas un obstacle... certains orphelins sont des vampires et sont ici depuis plusieurs années maintenant, à tel point qu'on ne peux plus vraiment dire que ce sont des enfants... mais ils n'on nul part où aller et temps que les lieux autres orphelins et les enseignants sont respectés, ils peuvent rester aussi longtemps qu'ils le souhaite.

    Un travail ? Luke était trop jeune pour être enseignant, de toute façon s'il suivait un cursus scolaire il aurait dû mal à être enseignant à côté. Cela n'aurait aucun sens. Peut-être le faire travailler à la cafette s'il voulait vraiment travailler comme les humains.. Enag repensa à la lettre qu'il avait dans son tiroir. 

    - A vrai dire, ici les orphelins qui souhaites se rendre utiles participent à des quêtes de grande ou faible ampleur. Cela leur permet d'aider d'autre jeunes dans leur situation, de collaborer entre eux, d'apprendre à utiliser leurs pouvoirs dans des conditions réelles et surtout, ils se sentent utiles. Tu pourra bien évidement te joindre à une quête dès que tu voudra. Sinon... tu pourra toujours voir pour aider Mackenzie à la bibliothèque ou Maria à l'infirmerie.. ce sera à toi de démarcher si tu veux vraiment être occupé tout le temps. 

    Enag se leva de sa chaise, notant dans un coin de sa tête qu'il lui faudra se renseigner sur cette dite "bonne femme". 

    - Bien, je vais donc te conduire a Keyna... si tout se passe bien, tu rejoindra un dortoir et on te donnera une chambre répondant à tes besoins et goûts personnels. Je te ferrai aussi signer quelques papiers et tu sera officiellement le bienvenu a Edige. Des questions avant d'y aller ?

    93
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 20:22

    Luke prit note de ses informations et osa un petit sourire. Pour le moment, tout se passait si bien, il s'attendait à la claque à un moment donné. Ou peut-être que tout allait vraiment bien se passer. 

    Puis le directeur se leva, imité par le jeune homme. 

    - Aucune, merci. Répondit-il prêt à lui emboiter le pas.  Il ne savait pas vraiment s'il n'avait pas de question ou s'il ne voulait pas perdre plus de temps. 

    Il brulait d'impatience comme un enfant mais restait tout aussi calme et tenu. L'inquiétude grandissait car tout allait se jouer sur la réaction de Keyna. Lui avait tellement de choses à se reprocher... Keyna en avait surement. Rien que sa première réaction : lui prendre et la tirer de force sur le côté de la maison pour ne pas être vu, au dépit de la vie de leurs parents. Plus d'une fois, Luke s'était imaginé la scène différemment et avait sans cesse refait le monde avec des "si". L'image de son père se faisant égorgé lui revint en tête. S'il avait apprit à vivre à cette image, il espérait de tout coeur avoir réussi à préserver Keyna sur cette vision, qui de son côté continuait à le hanter. Et son imagination bien assez affuté ne s'était jamais gênée pour imaginer sa mère avec une balle dans la tête. 

    Oula ! Tellement de mauvaises pensées dans un moment où il se sentait heureux. Il s'empressa de balayer le tout. Pas maintenant. Et ce qui est fait est fait. La réaction de Keyna ou pas... Et puis, c'était toujours plus simple de refaire la scène sans le choque psychologique ou la terreur de l'évènement. 

    Aller, aller, concentration sur le moment présent. 

    94
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 21:49

    L'homme hocha la tête. Bien. Dans ce cas, il ne lui restait plus qu'à aller voir Keyna. Le sorcier sortit de derrière son bureau, passa devant Luke et alla ouvrir la porte, il quitta la pièce, invitant le jeune homme a en faire de même.

    - Note bien que les dortoirs des filles sont interdits aux garçons habituellement. 

    Mais pour une telle rencontre, je pense qu'un lieu intime vaut dix fois mieux que mon bureau. Le sorcier en profita pour envoyer un message magique a Keyna, l'informant que quelqu'un jeune homme souhaitait la rencontrer et qu'elle devrait l'identifier comme son frère. Si elle se sentait de le rencontrer, elle devrait se rendre dans le salon de son dortoir pour les y rejoindre. En cas contraire, il ne la forcerais pas a aller voir Luke. Il jugea préférable d’avertir le jeune homme.

    - Je vient d'envoyer un mot a Keyna pour l'informer de la rencontre. Et... dans le cas où elle déciderais de ne pas venir, sache que je respecterais son choix. Malgré tout, tu seras le bienvenu ici, de plus j'inspecterais plus en avant et si tu est bien son frère, il est évident qu'elle voudra te voir un jour ou l'autre, il lui faudra juste peut-être un peu de temps.

    Ils ne pouvaient prévoir a l'avance les réactions de la jeune fille.

    95
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 22:07

    Luke lui emboita le pas et sorti avec lui du bureau. Et si elle veut pas me voir ? Et si elle est pas prête ? Elle a dû subir un vrai choque émotionnelle de se retrouver toute seule aussi soudainement. Et si le traumatisme et ce qu'elle a vécu après l'on obligé à ce mettre dans le déni ? Et si deux ans ne lui a pas suffit ? Peut-être a t-elle besoin de plus de temps et elle préfèrerait ne rien avoir à faire avec son histoire passée. Et si en effet elle a définitivement tourné la page ? Je vais surement lui rappeler des souvenirs douloureux... 
    Tendis que l'angoisse montait en lui, la voix du directeur le rappela au moment présent. Il dit avoir prévenu Keyna. C'est une bonne chose, il y a déjà la surprise en moins chez elle. Quant à sa réaction, Enag paraissait tout aussi incertain. Il réfléchit à sa proposition et décida de refuser son hospitalité si Keyna ne le voulait pas : 

    - Si elle ne désire pas me rencontrer aujourd'hui, je ne pense pas rester ici. Je ne veux pas que nous nous croisons involontairement et l'obliger à me voir si elle n'est pas prête. Je vous laisserais probablement mes coordonnées, au cas où elle change d'avis, je reviendrais. 

    Coordonnées... c'était vite dit : une adresse mail et un appartement dans une petite résidence étudiante. Il n'avait pas de téléphone car ne pouvait pas s'acheter d'abonnement avec ses faibles revenus. Seul le minimum vital était autorisé. 

    96
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 23:44

    - Très bien, dans ce cas, allons s'y.

    Le sorcier leva la main et un sceptre y apparût, prenant place entre ses doigts.

    - J'espère que tu est familier avec la téléportation, sinon ça risque de te secouer un peu.

    Sans attendre de réponse, l'homme fit un petit geste, une lueur verte émana de son étrange sceptre et les téléporta au lieu du rendez vous.

    Un changement certes un peu violent et rapide. Mais Enag avait tellement pris l'habitude de se déplacer ainsi qu'il n'était même pas sûr de retrouver son chemin à pied. Voilà se qui arrive quand on utilise la magie dans la vie de tout les jours.

    Et puis... N'allons pas cacher que montrer un aperçu de sa puissance en cas de faux pas de la part de Luke était un petit plus plaisant.

    97
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 23:58

    Luke s'arrêta interloqué quand un spectre se matérialisa dans la main d'Enag. Comme ça ? Sans s'inquiété de... oui bien sûr, il n'y avait pas d'inquiétude à avoir quand il n'y avait pas grand risque de chasseur dans les parages et quand la magie était aussi bien métrisée. Pourtant, le jeune homme garda le vieux réflexe de jeter un coup d'oeil aux alentours. Puis il sursauta et fit un pas vif en arrière. 

    - La téléportation ?! Non attendez... 

    Trop tard, il fut comme aspiré violement et perdit tout ces repères. Tellement fort qu'il en tomba à la renverse. En un clignement d'yeux, il se vit à quatre patte dans un petit salon. 

    (je te suis du coup :D mon dieux j'angoisse presque autant que Luke ! c'est palpitant) 

    98
    Jeudi 10 Décembre 2020 à 10:22

    (Okay, je savais pas si tu préférais poster la réponse ici ou là bas c'est pour ça que je t'avais mis le lien du coup j'ai posté au salon c'est bon :p xD oui j'en doute pas :D)

    99
    Jeudi 10 Décembre 2020 à 10:27

    (J'ai hésité en effet x) okay j'y vais. En vrai je devrais pas répondre si vite mais je suis trop impatiente voir ce que tu vas faire donc pouuuuf j'arrive pas à me dire "fini ton QCM et répond après" bon bref je te réponds xD) 

    100
    Jeudi 10 Décembre 2020 à 10:34

    (xDD Je comprend, travaillant à la maison c'est dur de rester concentrée sur les devoirs x) si ça peux t'aider je peux aussi ne pas répondre de suite :p)

    101
    Jeudi 10 Décembre 2020 à 10:45

    (ce serait une torture ! quand tu réponds pas je passe tous les quart d'heure pour actualiser ma page XD) 

    102
    Jeudi 10 Décembre 2020 à 10:47

    (XDD Je fait pareil x))

    103
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:08

    Keyna arriva devant le bureau. Deux fois elle avait hésité en venant, il fallait dire qu'elle n'était pas venu voir leur directeur depuis presque un an. Mais cette fois, ils y étaient. Elle se tourna vers Luke.

    - Voilà, je vais donc te laisser ici, on se retrouve à la cafette.

    104
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:18

    Luke l'avait suivit en mémorisant, même inconsciemment la route empruntée et les différents éléments qui se présentaient sur son chemin. C'était un bel orphelinat, il n'y avait d'apparence rien à redire sur l'infrastructure. 

    - D'accord à tout à l'heure. 

    Il attendit qu'elle s'éloigne pour se tourner à vers la porte.  Oh tiens voilà quelqu'un, petit ours brun... chantonna t-il dans sa tête en toquant pour la deuxième fois dans la journée. Laisse moi bosser !!! c'était la réponse d'Enag qu'il s'imagina. Luke ne serait sans doute pas revenu dans la même journée mais Enag lui avait dit de revenir signer des papiers alors le revoilà. Et s'il pouvait récupérer sa carte d'identité, cela l'arrangerait aussi. Le mieux était d'en finir avec tout ça pour le laisser tranquille une bonne fois pour toute avec son tas de paperasse (comment manquer les diverses feuilles sur le bureau) 

    105
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:25

    Enag ne releva pas la tête de ses papiers cette fois-ci, il savait qui toquait à la porte. Sur un coin de son bureau il avait déjà rassemblés les papiers que Luke lui avait donné et y avait joint un formulaire d’inscription ainsi que le règlement de l'orphelinat. Il avait même déjà fait préparer une chambre pour le jeune homme dans le dortoir de Ken, Kantho et Kilian. Tout était prêt pour accueillir leur nouveau résident.

    - Tu peux entrer.

    Lança le directeur, ayant laisser le vouvoient formel de coté maintenant qu'il avait offert sa confiance au jeune adolescent.

    106
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:38

    Aussitôt dit, aussitôt fait. Luke rentra et vit le petit tas de papier qui lui était destiné. Ceci le dissuada de s'excuser encore. Il alla s'installer et marqua un temps d'hésitation avant de regarder franchement le directeur : 

    - Merci infiniment. 

    C'était sincère. Il lui était vraiment reconnaissait et sentait que sa gratitude n'était pas au bout de ses peines avec lui. Un seul merci pour trois grandes actions. Pour avoir prit soin d'elle, pour lui avoir permit de la voir et enfin pour l'accepter parmi eux. Le jeune homme n'aimait pas spécialement se sentir redevable, mais il lui devait tellement de chose, alors pour lui, il donnerait beaucoup. Autant qu'il peut. 

    Puis il reprit ses papiers et tâcha de lire le règlement. Ce genre de procédure, il connaissait maintenant. 

    107
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:42

    Enag releva la tête, légèrement surpris. Un mercis, voilà quelques chose de simple mais qui réchauffait le cœur. Les merci étaient rares et au fond il n'en attendait pas vraiment, il ne faisait que perpétuer la tradition, que tenir cet orphelinat créer par son ancêtre.

    - Tu trouvera aussi une enveloppe avec les clefs de ta chambre et de ton dortoir... si tu a des questions surtout n'hésite pas.

    108
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 17:00

    Petit coup d'oeil en direction de l'enveloppe en question, hochement de tête, nouveau regard vers Enag. Il réfléchit pour voir si des questions lui venait. Il en avait tellement devant Keyna et tout d'un coup, c'était le vide. 

    Seule une chose le tourmentait encore un peu : 

    - On a le droit d'utiliser nos pouvoirs ici ? Ou vaut mieux éviter ? 

    Il savait sa question très idiote mais pour lui, ça restait un interdit dont il allait avoir du mal à se détacher. Peut-être que l'entendre clairement allait l'aider à retirer cette chaine. Dans le respect des autres et de l'infrastructure, évidemment. Pour sa part, il se doutait pouvoir détruire quoi que ce soit avec ses illusions, pour le moment très limitées. 

    - Et est-ce qu'il y a des restriction de sortie de l'orphelina ou un couvre feu à respecter ? 

    S'il y en avait, soit, il allait s'y plier. Mais il allait avoir très vite l'impression d'être retourné chez papa-maman. Bon, dans son cas, ça le rendrait heureux mais on comprend l'expression... 

    109
    Samedi 12 Décembre 2020 à 17:21

    - Vous pouvez, tant que vous n'attaquer pas d'autre élèves c'est autoriser.... au fils des siècles, mes ancêtres ont lancés divers sort de protections sur ce lieu, aussi votre magie est indétectable, c'est pourquoi nous vous proposons même de vous apprendre à utiliser vos dons. Bien sûr, un usage excessif et inutile de magie est interdit, si vous êtes dans le confort vis à vis de cette dernière, il faut bien garder en tête que son usage peux s’avérer dangereux...

    Dernièrement, il avait même dû envoyer un groupe en quête plus tôt que prévu car ses barrières avaient étés franchies par un sorcier puissant qui voulait récupérer l'un des orphelins. Il avait donc fait appel a quelques amis sorciers pour lancer des sorts de protection plus puissants. Mais en règle générale, la magie n'est pas détectable dans l'enceinte de l'orphelinat.

    - Pour ce qui est du couvre feu, il n'y en a pas, ni aucune restrictions de sortie. Malgré tout, nous avons un gardien de nuit qui surveille discrètement qu'il n'y est pas de bagarre, danger ou dispute.

    110
    Samedi 12 Décembre 2020 à 17:57

    Il écouta et prit en considération ces règles, ou plutôt ce manque appréciable de règles mais les recommandations pour permettre cette liberté. 

    - D'accord merci. 

    Il se replongea dans la lecture du règlement et termina d'une signature. Puis, il saisit le formulaire d'inscription qu'il lut également et nota les différentes informations demandées avant de signer. Il troqua les deux papiers avec l'enveloppe et vérifia le numéro de dortoir et de chambre. C'est drôle, il était presque pressé de voir à quoi elle ressemble et de s'y installer. Il n'était pas compliqué, surtout après s'être satisfait de peu ces dernières année mais il espérait une chose : pour vu qu'elle soit lumineuse. Ou alors il couterait cher en éclairage.

    - Quelle est la monnaie d'échange ici ? Demanda t-il en se souvenant du rendez-vous de Keyna à la cafette. 

    Comme il n'était plus dans le monde humain, avec l'euro, le dollars, le livre ou autre monnaie, il se demandait comment ça se passait ici

    111
    Samedi 12 Décembre 2020 à 18:11

    Enag releva la tête, légèrement surpris par la dernière question de Luke. La monnaie d'échange ? Certes il pourrait avoir besoin d'argent lors de quête, mais les quêtes étaient interdites aux nouveaux. Le réfectoire était bien évidemment au frais de l'orphelinat et l'infirmière était une bénévole qui aidait les jeunes en échange d'un toit et d'une assiette... le seul véritable commerce d'Edige se trouvait être la Cafette.

    - Tu n'aura pas besoin d'argent à Edige, tu pourra en gagner lors de tes quêtes ou en rendant des services au personnel de l'orphelinat... le seul endroit où tu pourrais dépenser quelques pièces serait la cafette, elle est gérée par un humain, j'espère que cela ne te dérange pas, ainsi les euros serons la monnaie à utiliser, mais beaucoup des services proposés par la cafette se trouvent être gratuit... un accord que j'ai passé avec le gérant, donc en fonction de ce que tu veux tu n'aura pas a dépenser d'argent. Ceci dans le but que même les jeunes qui n'on aucun moyens de payer puisse se faire plaisir de temps à autre.

    112
    Samedi 12 Décembre 2020 à 18:24

    Elle est gérée par un humain, j'espère que cela ne te dérange pas. 

    Sans savoir pourquoi, cette phrase resta en travers de sa gorge. Comme une pointe de déception. Luke en voulait beaucoup à leur mentalité mais s'était forcé de ne faire aucune généralité. Ce que ce groupe de chasseur leur avait fait, tous les  humains de la terre n'en étaient pas responsable. Aussi avait-il eu un petit boulot d'étudiant demandant beaucoup d'interaction avec eux, et ses amis étaient bien des humains. Pour autant, savoir qu'il allait en retrouver ici frôlait l'indifférence sans pouvoir l'être totalement. Très vite, une petite voix d'ange résonna dans sa tête. Etre à découvert devant eu n'est pas impossible ! si ce gérant l'a accepté, beaucoup d'autres peuvent l'accepter aussi ! Peut-être étais-ce le début de l'acceptation de la différence. Dans quelques décennies, il espérait pouvoir observer un changement positif. 

    Aller, on balais cette réflexion et on revient au moment présent. 

    - D'accord. Je pense ne plus avoir de question pour le moment. 

    Il attendit de voir s'il restait d'autres formalités, si Enag voulait rajouter quelque chose ou s'il devait prendre congé et le laisse tranquille. 

    113
    Samedi 12 Décembre 2020 à 18:34

    Enag sentit que Luke n'avais pas prit la nouvelle aussi bien qu'il aurait pensé. Il lui offrit un sourire avant d'expliquer plus en avant un dernière point au jeune homme.

    - Tu sais, dans ces couloirs tu croiseras aussi quelques humains orphelins... certains n'ont aucuns pouvoirs magiques et ont perdus leur famille au même titre que toi mais pour d'autre raisons, d'autre encore comme Jack, Kaïna ou Anya, semble avoir été les sujets d'expériences de leurs pairs afin d’améliorer la race humaine pour chasser les créatures... il n'en reste pas moins que de nature, certains sont juste humain. Nous avons même un jeune mi-humain mi squelette. Edige n'est pas très regardant face à qui vient demander refuge, tant que chacun est prêt à respecter les règles que tu vient de signer. Je sais que cela peux te paraître étrange, mais tu verra qu'il ne faut pas faire généralité d'un fait ici.

    Expliqua le directeur en regardant Luke droit dans les yeux, il avait un regard doux, en aucun cas accusateur ou agressif. Il ne cherchais pas a inculquer ses valeurs, juste à lui faire comprendre que les préjugés étaient a garder pour sois.

    - Tu peux y aller, si tu a besoin sache que ma porte sera toujours ouverte.

    Conclut le sorcier, n'attendant pas de réponse de la part de l'adolescent. Le sujet était clos pour sa part et il avait encore beaucoup de choses à gérer.

    114
    Samedi 12 Décembre 2020 à 18:52

    Luke écouta son petit discourt quant à l'acceptation des autres et notamment des humains ici. Il fronça très légèrement les sourcils, non pas par désapprobation, mais par réelle réflexion. En particulier lorsqu'Enag parla des expériences faites sur les humains. Il ne savait pas, et l'admit un peu honteux. Pour autant, il n'était pas plus surpris. Comme quoi, cette guerre entre créature et humains touche plus de monde qu'on ne pourrait le croire. Il n'allait de toute manière discriminer personne ici : il avait déjà des amis humains et les aimait bien. Des gentils abrutis, plus préoccupé par la prochaine fête étudiante que du prochain partiel. Et l'histoire des créatures leur passait bien au dessus de la tête. En tout cas, il avait toujours rêvé d'un monde utopique unissant toutes les races sans aucune discrimination, ce n'était vraiment pas le moment de ressentir de la haine envers des personnes ayant un passé tout aussi douloureux que le sien, si ce n'est plus. 

    Bon enfin, il n'épilogua pas dessus et se contenta de se lever en prenant ses biens. 

    - Bonne fin de journée monsieur. 

    Il lui sourit, car ce directeur était franchement agréable et s'en alla. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :