• Akemi YAMAMOTO

    NOM ET PRÉNOM DE L'ORPHELIN : Akemi YAMAMOTO

    ÂGE : 16 ans

    DESCRIPTION PHYSIQUE : Akemi est une fille blonde aux cheveux courts avec une grande mèche descendant et cachant son œil droit. Qu'est-ce qu'il y a à cacher sous cette mèche ? Et bien pas grand chose, du moins au début. Ses cheveux ont toujours pousser naturellement comme ça, elle mettait alors une barrette pour décaler cette mèche. Mais un jour, elle se prit la tête avec divers Yakuza pour une histoire d'argent et de drogue, elle ne pouvait pas rembourser quelque chose alors pour l'a punir, ils lui tracèrent des entailles près de l'œil. Rien de très grave, cependant cela a laissé des cicatrices elle n'avait pas envie que ses parents le découvre. Bien qu'elle n'a plus de parents à présent, elle garde la mèche car elle aime bien ainsi. Le reste est assez basique, une peau blanche banale avec quelques petites cicatrices un peu partout et des yeux d'une couleur violette appelée "violet d'évêque", à noté aussi les nombreux petits trous sur ses oreilles pour tous ses types de boucles d'oreilles et ses cernes apparentes de temps en temps.

    CARACTÈRE : Akemi est une fille assez... spéciale. À première vue, on dirait juste une rebelle classique très silencieuse et plutôt sérieuse sauf quand il y a de la bonne musique dans les environs. Mais Akemi se trouve être une toute autre personne dès qu'on apprend à la connaître. Elle sait reconnaître les types biens des mauvaises personnes, il est donc assez facile de devenir son ami qui vous n'êtes pas un enfoiré au fond. Akemi est très curieuse et assez pipelette et adore parler à ses amis. Elle peut sembler assez cruelle par moment mais peut vraiment culpabiliser si elle voit qu'elle a blesser un de ses amis. Pour résumer Akemi, tendre et bienveillante avec ses amis, mais peut devenir très violente et cruelle avec ses ennemis.

    SEXE : Féminin

    ESPÈCE : Humain

    EXCROISSANCE DANGEREUSE ET MAGIE : Son pouvoir est quelque chose d'assez spécial qu'on ne vois que dans les films. Personne et pas même elle ne connais l'origine de son pouvoir mais elle trouve ça « super cool ». En effet, Akemi est toujours accompagné d'une guitare électrique. Elle a apprit à en jouer seule et juste parce qu'elle aimait l'instrument et qu'il traînait dans son grenier depuis des lustres, mais elle n'aurait jamais pensé que cette guitare aurait révélé ses pouvoirs. Quand elle joue de cette guitare, une aura d'électricité l'entoure. Si elle fait des sons bruts, elle peut envoyer des décharges électriques à la personne souhaitée. On pourrais donc dire qu'elle manipule l'électricité mais elle ne peut le faire seulement qu'avec sa guitare.

    HISTORIQUE DE L'ORPHELIN : 

    Akemi vivait dans un quartier défavorisé au Japon. Ses parents travaillaient énormément et ne pouvaient donc pas s'occuper d'elle, mais de toute manière ce n'est pas comme s'ils avaient quelque chose à faire d'elle. Bien qu'étant assez jeune, elle passait ses journées et ses nuits dans les rues avec des jeunes Yakuza. Un milieu certes dangereux et sombre, mais elle n'en avait pas grand chose à faire, « c'est toujours mieux que d'être chez moi » disait-t'elle. Alors elle ne rentrait presque jamais chez elle et trouvait toujours un endroit ou dormir ; que ça soit dans un hôtel, chez un ami, chez d'autres Yakuza inconnus, dans des bars ou même des ruelles.

    Elle traînait avec un jeune garçon ; Kazuki, d'à peu près son âge, qui était très gentil mais avait le don pour s'attirer des ennuis. Un jour, elle se rendit dans un entrepôt où elle avait rendez-vous avec lui. Malheureusement, des Yakuza étaient en train de le tabasser pour des histoires quelconques. Akemi s'interposa donc pour le sauver, mais les Yakuza étaient plus costauds qu'elle et mal intentionnés... Deux d'entres eux emportèrent Kazuki au loin, et les autres s'occupèrent d'Akemi. La tabasser à mort ? Non, ça ne serait pas assez cruel pour une fille de son genre. Tuer Kazuki ? Non, ils avaient besoin de lui et ce n'est toujours pas assez. Il l'a plaquèrent sur le mur, et à tour de rôle, ils l'a violèrent.

    Rentrant chez elle quelques heures plus tard en pleurs, sa mère lui colla une gifle dès qu'elle franchit la porte. Ses parents avaient trouvés des tous petits sachets de drogue, ce qui les mirent suffisamment en colère pour qu'il l'a jette dehors en lui claquant la porte au visage. Elle n'avait presque pas eut le temps de répliquer. Elle courra alors longtemps, très longtemps à travers les quartiers éclairés par les lanternes et les néons. Elle pleurait tout en courant, comme si elle voulait fuir quelque chose. Dans une ruelle, son pied percuta quelque chose et elle tomba. Se relevant et regardant ce qu'était cette chose sombre, elle écarquilla les yeux et resta pétrifiée devant ce qui semblait être un cadavre ensanglanté et couverts de bleus. Kazuki, c'était lui. Pas la peine de vous expliquer ce qui en suivirent.

    Elle resta pendant 1 ans dans la ville, faisant de son mieux pour trouver de quoi se nourrir et où dormir. Elle se fit recueillir par l'orphelinat quelques temps après, et c'est là qu'elle comprit que ses parents étaient probablement mort quand elle ne fut pas renvoyée chez elle. Elle n'a jamais su pourquoi et personne n'a voulu lui expliquer. Elle pense que c'est sûrement parce que ses parents étaient dans des milieux sombres eux-aussi.

     

    PERSONNAGE DE : Pandora.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :